La Chambre Régionale des Comptes salue l’importance des moyens consacrés aux scolaires

En 2018, le rapport de la Chambre régionale des comptes consacré à l’exercice de la compétence scolaire et périscolaire (présenté au Conseil municipal du 24 mai 2018) a mis en lumière l’importance des moyens que nous avons consacrés à ce secteur, en fonctionnement comme en investissement, et la diversité des dispositifs proposés pour favoriser l’épanouissement des petits Châtenaisiens.  

Une priorité de l’action municipale…
Si les questions d’éducation sont avant tout un enjeu national, qui relève de la compétence de l’État, l’engagement des collectivités est indispensable pour garantir à nos enfants, et à tous ceux qui les accompagnent – enseignants, ATSEM, animateurs, personnels d’encadrement et de service – un environnement à la hauteur de cette belle ambition : favoriser l’épanouissement et la réussite des plus jeunes, qui sont l’avenir de notre pays. Avec Georges SIFFREDI, la majorité municipale a pris très tôt la mesure de cette responsabilité, pour assurer la qualité de l’accueil et du suivi de tous les élèves châtenaisiens, dont la Chambre rappelle que 48% sont scolarisés dans les écoles du réseau d’éducation prioritaire.

… confirmée par le rapport de la Chambre régionale des comptes

Le rapport de la Chambre régionale des comptes confirme cette priorité de l’action municipale : En investissement, de 2013 à 2016, la Ville a consacré un budget de 38 millions € à la mise à niveau de ses écoles (construction ou réhabilitation), soit 41% du total des investissements.En fonctionnement, les dépenses liées à la compétence scolaire et périscolaire représentent en moyenne, 9,6 millions € par an, soit 21,6% du total des dépenses de fonctionnement. Déduction faite des recettes, la Ville consacre à chaque enfant châtenaisien un budget de 2.270€ par an en maternelle, et de 1.470€ par an en élémentaire.