Pour la Culture et l’animation

Cliquez sur chaque engagement du programme municipal 2014-2020 pour lire le détail.

Soutenir la dynamique de nos équipements culturels et encourager les synergies 

Ouvrir le Pavillon des arts et du patrimoine

Reconduire le projet DEMOS (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale)

Poursuivre notre action en faveur des pratiques amateurs des arts

Favoriser l’accueil de plasticiens dans des ateliers d’artistes

Impulser « Robes en scène », nouveau projet autour de la mode

Renforcer les actions hors-les-murs de nos établissements culturels

Maintenir les temps forts qui ponctuent la vie de notre Ville


Notre engagement : Soutenir la dynamique de nos équipements culturels et encourager les synergies 

Ce que nous avons fait :

Nos établissements culturels sont largement plébiscités par nos concitoyens, qui sont nombreux à les fréquenter. Ainsi, en 2019, on comptait :

4.882 abonnés à la médiathèque, soit 1 Châtenaisien sur 7

66.043 entrées au cinéma Le Rex

1.180 élèves au Conservatoire de musique et de danse

Avec un taux d’accueil de 3,63% de la population châtenaisienne, notre Conservatoire arrive en tête de tous les conservatoires alentours, nettement au-dessus de la moyenne des villes de Vallée Sud-Grand Paris (2,59%) et de la moyenne nationale (2% de la population accueillie).

48.448 entrées au théâtre La Piscine, soit 87% de fréquentation (saison 2018/19).

Une étude conduite en 2016 sur l’ensemble des théâtres du territoire Vallée Sud-Grand Paris a montré que le théâtre La Piscine arrivait en première position, tant en termes de notoriété qu’en termes de fréquentation.

Dernier équipement ouvert dans notre ville, inauguré en juin 2017, le Pavillon des arts et du patrimoine a rapidement su trouver sa place dans le paysage culturel châtenaisien : il a accueilli 3.819 visiteurs aux 14 expositions programmées lors de la saison 2018/19.

Les équipes des différents établissements travaillent régulièrement ensemble, pour favoriser la transversalité entre les disciplines artistiques et encourager la circulation des publics. Parmi les nombreux partenariats mis en place, on retiendra notamment :

  • Les « petites bibliothèques nomades » proposées par la médiathèque au Conservatoire, ou au Pavillon des arts et du patrimoine, mettant à la disposition du public une sélection d’ouvrages en lien avec l’exposition présentée.
  • Le Printemps de la photographie, coordonné par le Pavillon des arts, auquel participent la médiathèque et le théâtre La Piscine.
  • Le Salon du livre merveilleux, piloté par la médiathèque, qui associe le théâtre, le conservatoire, le cinéma, ainsi que le centre social Lamartine et de nombreuses associations locales. Évènement phare organisé tous les deux ans au pôle culturel, le Salon du livre merveilleux propose une programmation pluridisciplinaire, qui ouvre le livre et l’écrit aux autres formes d’expression artistique (installation, expositions, spectacles,…). Lors de la dernière édition, en novembre 2018, il a accueilli 2.300 visiteurs (prochaine édition : novembre 2020).
  • Le festival « Paysages de cinéastes », dont la 18ème édition a été accompagnée par une exposition conçue comme un cabinet de curiosités, au Pavillon des arts, permettant aux visiteurs de découvrir et manipuler des objets insolites et rares liés à l’invention du cinéma.
  • Les « Midis de la musique », rendez-vous organisé une fois par mois, partenariat entre le Conservatoire et le théâtre La Piscine : entre 12h30 et 14h/14h30, un concert (jazz, baroque, classique ou romantique, par des professeurs du Conservatoire, solistes de l’Opéra de Paris ou musiciens reconnus) est suivi d’un buffet dans la Salle des machines. Les brunchs du dimanche matin, 4 fois par an, s’inscrivent dans la même démarche, avec une programmation adaptée aux familles (concert à 11h, brunch à 12h).  Au total, 2.222 spectateurs (dont 738 scolaires) ont participé à ces rendez-vous musicaux et conviviaux.

Bilan par équipement :

Médiathèque :

Avec 86.000 documents disponibles au prêt, et une riche programmation d’activités et d’animations culturelles, la médiathèque constitue un outil majeur de notre politique culturelle, qui touche tous les publics.

En 2019, elle a enregistré :

  • 4.882 abonnés actifs, dont 717 nouvelles inscriptions
  • 162.315 prêts
  • 11.986 personnes accueillies aux évènements libres organisés dans le cadre de l’animation culturelle (en direction des tout-petits, des scolaires, de la jeunesse, du grand public,…)

Pour toujours mieux répondre aux attentes des usagers, la médiathèque s’adapte et évolue :

  • Renouvellement régulier des collections (taux de renouvellement de 11% par an, conforme à la moyenne de 10% recommandée par le Ministère de la Culture)
  • Modernisation des outils de gestion des emprunts et des collections avec la mise en place du système RFID (2016)
  • Réaménagement des locaux et du mobilier de la médiathèque (2019) : agrandissement de l’espace jeunesse, nouvelle présentation des collections par thématiques, acquisition de tablettes et renfort de postes informatiques.

Cinéma Le Rex :

Alliant une programmation « grand public » à une programmation de découverte, visant à promouvoir la diversité des écritures cinématographiques, le cinéma Le Rex détient le classement « Art & Essai », avec les labels « Jeune Public » et « Découverte ». Il fait également partie du réseau « Europa Cinéma », qui soutient les salles travaillant à la promotion des films européens.

Malgré une baisse nationale de la fréquentation des salles de cinéma, Le Rex a réussi à maintenir sa fréquentation à plus de 66.000 spectateurs en 2019 :

  • plus de 250 films programmés par an

Temps fort mettant à l’honneur la création cinématographique, qui ouvre en septembre la saison culturelle châtenaisienne, le festival « Paysages de cinéastes » accueille chaque année environ 3.000 spectateurs. Pendant 9 jours, il propose une sélection de courts et longs métrages, fictions et documentaires, films en avant-première et grands classiques du 7ème art. Pour sa 18ème édition, en septembre 2019, iI a accueilli 3.328 spectateurs.

Tout au long de l’année, le cinéma Le Rex conduit une action importante en direction des milieux scolaires et du jeune public , avec des animations dédiées (Ciné bout’chou, Ciné-goûters, Ciné-jeunes) et des dispositifs d’éducation à l’image (École et cinéma, Collège au cinéma, Résonances pour les lycéens).

Des investissements réguliers ont été réalisés pour améliorer en permanence les conditions d’accueil des spectateurs, ainsi que la qualité des projections et des animations :

  • Équipement des 2 salles avec un système adapté aux personnes malvoyantes et malentendantes (2015)
  • Changement d’un projecteur numérique (2016)
  • Changement des fauteuils des 2 salles (2016)
  • Remplacement du système son des 2 salles (2017)
  • Acquisition de 2 caméras semi-pro numériques pour les ateliers vidéo (2018)
  • Acquisition de 2 boîtes « Balbuciné », pour les activités d’initiation au cinéma dans les écoles et le studio du Rex (2019)
chaque année, le Théâtre La Piscine enregistre 48.448 entrées, soit 87% de fréquentation

Théâtre La Piscine :

Saison 2018/2019 (programmation pluridisciplinaire) :

  • 48.448 entrées, soit 87% de fréquentation
  • 2.655 abonnés individuels
  • Pédiluve (musiques du monde / musiques actuelles) : 2.548 entrées, soit 76% de fréquentation

Pour célébrer les 10 ans du pôle culturel, « Le Grand bazar des savoirs », organisé les 13 et 14 avril 2019, a accueilli 1.359 visiteurs. Il mettait en scène, dans tous les espaces du pôle, une centaine d’experts et de passionnés, châtenaisiens et issus des villes alentours, qui partageaient leurs connaissances le temps de micro-conférences individuelles.

Chaque année, au mois de juin, le festival SOLSTICE, organisé à Châtenay-Malabry et Antony, met à l’honneur les arts du cirque avec une programmation entièrement gratuite. En 2019, la 19ème édition a accueilli 4.531 visiteurs, dont 2.254 à Châtenay-Malabry, aux 6 spectacles présentés pendant les 22 et 23 juin dans le parc du CREPS.

Conservatoire :

A la rentrée de septembre 2019, le Conservatoire comptait 1.180 élèves, dont 180 nouveaux inscrits :

  • 252 élèves en danse
  • 928 élèves en musique

Actions en direction des jeunes :

  • Professeurs intervenant dans les écoles élémentaires pour développer des projets de classe (« dumistes »)
  •  Mise en place de chorales dans les 7 écoles élémentaires de la Ville, incluant la formation de 16 professeurs des écoles pour être chef de chœurs)
  • Dispositif DEMOS (auquel la Ville participe depuis 2012)
  • Classes CHAM au collège Brossolette

Tête de réseau « handicap » au niveau départemental, le Conservatoire accueille 40 élèves en situation de handicap, et développe des projets avec des établissements spécialisés (cours à l’hôpital de jour de Châtenay, chorale d’enfants et d’adultes autistes avec APPEDIA, projet avec un artiste en résidence à l’ITEP,…).

En complément des enseignements dispensés à ses élèves, le Conservatoire organise également des évènements à destination du grand public (Midis de la musique, brunchs du dimanche, concerts du nouvel an, fête de la musique,…).


Notre engagement : Ouvrir le Pavillon des arts et du patrimoine

Ce que nous avons fait :

Inauguré en juin 2017, dans un pavillon ancien du centre-ville entièrement rénové, le Pavillon des arts et du patrimoine propose des espaces d’exposition ainsi que des ateliers pour les associations d’arts visuels de la Ville.
Expo d’Art singulier avec Jean-Claude Volot, détenteur de la plus grande collection d’Europe

Il organise désormais sa programmation selon une logique de saison (de septembre à l’été), qui allie expositions d’artistes professionnels, valorisant la création contemporaine, et expositions des associations artistiques locales, qui mettent en valeur les pratiques artistiques amateurs et la créativité locale.

Il permet également de mettre en valeur le patrimoine, grâce à la présence de l’équipe de l’Office de tourisme, et à l’organisation d’expositions exceptionnelles montées en partenariat avec le service des Archives municipales (sur le tramway et les transports, sur la Première guerre mondiale…).

En 2018/2019, le Pavillon des arts a accueilli 3 819 visiteurs au cours des 14 expositions présentées (peinture, sculpture, photographie, installation, patrimoine,…).

Afin que le Pavillon réussisse à trouver son public (comme l’ont fait nos autres équipements culturels), nous avons porté une attention particulière aux actions de médiations et au développement de partenariats :

  • Actions en direction du jeune public, adaptées en fonction des tranches d’âges (crèches, écoles maternelles, écoles élémentaires, centres de loisirs)
  • Actions spécifiques à l’attention des publics éloignés de la culture : avec les éducateurs de l’IDSU pour les personnes des quartiers prioritaires relevant de la politique de la ville ; avec la fondation « Les Amis de l’Atelier » pour des adultes en situation de handicap ;…
  • En direction du grand public, par le biais de rencontres avec les artistes exposées, conférences, vernissages, visites guidées,…

Espace d’exposition, le Pavillon est aussi un lieu d’éducation et de pratiques artistiques qui accueille, du lundi au samedi, les associations artistiques châtenaisiennes : Les Amis du CREPS, le Groupe « Arts plastiques », « Formes et couleurs » et le club photo Images Art Châtenay, qui proposent des cours et des ateliers pour adultes et pour enfants.

Cela permet des rencontres et des échanges entre les exposants professionnels et les amateurs, ainsi qu’entre les enseignants des ateliers et leurs « élèves ». La grande variété de ces activités et la diversité des visiteurs en font un lieu de vie et d’animation riche, contribuant à son hospitalité. La programmation en cours de la saison 2019/2020 confirme la dynamique impulsée par ce nouvel équipement : pour s’inscrire durablement dans le paysage culturel châtenaisien, il va continuer d’améliorer sa visibilité, développer ses partenariats, et fidéliser ses publics par la mise en place de rendez-vous régulier (à l’instar du « Salon du petit format », organisé en décembre, à l’occasion du Village de Noël, ou du « Printemps de la photographie », en avril).


Notre engagement : Reconduire le projet DEMOS (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale)

Ce que nous avons fait :

Nous avons renouvelé notre participation au projet DEMOS, coordonné par la Cité de la musique, qui vise à favoriser la pratique musicale en orchestre pour les enfants habitant dans les quartiers de la politique de la ville et à favoriser la mixité sociale

Grâce à un partenariat étroit entre les professeurs de musique du Conservatoire et les animateurs socio-éducatifs du Centre social – Espace Famille Lamartine, DEMOS met en œuvre une pédagogie innovante et un accompagnement spécifique, sur un cycle de 3 années scolaires :

  • Apprentissage de l’instrument sans passer par l’étape préalable du solfège : aucun niveau musical n’est requis
  • La formation est composée d’ateliers au Conservatoire deux fois par semaine, de stages pendant les vacances scolaires, de « tuttis » 4 fois par an (dont 2 à la Philharmonie de Paris), et d’un concert de fin d’année, avec l’ensemble des formations DEMOS.

Après une première participation sur le cycle 2012/2015, au cours de laquelle les enfants châtenaisiens ont pratiqué les cuivres, nous avons renouvelé notre participation en 2015 (cycle 2015/2018) et en 2018 (cycle 2018/2021). Pour ce nouveau cycle, il a été décidé de changer de familles d’instruments : ce sont les instruments à cordes que les enfants pratiquent désormais.

A Châtenay, nous nous attachons à favoriser la participation des enfants à différentes manifestations, au-delà de ce qui est prévu par DEMOS. Ils interviennent ainsi régulièrement au festival du Val d’Aulnay, au concert de fin d’année du conservatoire à l’église Saint Germain l’Auxerrois, aux portes ouvertes du conservatoire et aux soirées de fin d’année organisées à l’Espace Famille Lamartine. En juin 2017, ils ont pu assister, au Parc de Sceaux, à la première de l’opéra en plein air, Les Noces de Figaro, de Mozart (présentation de l’opéra, rencontre avec le directeur artistique, visite de la régie plateau : loges, décor, maquillage, coiffure et visite du château).

Les bilans réalisés à chaque phase montrent que DEMOS a des effets bénéfiques sur les résultats scolaires des enfants, qu’il améliore leurs capacités d’attention, et qu’il a un impact sur l’intelligence générale et l’empathie. De plus, en inscrivant l’enfant dans un projet collectif, DEMOS contribue aussi à l’apprentissage du « vivre ensemble ».

Chaque cycle a permis d’accompagner 15 enfants châtenaisiens. En septembre 2018, 3 enfants qui avaient participé au cycle 2015/2018 se sont inscrits au Conservatoire pour continuer leur formation musicale sur l’instrument qu’ils avaient pratiqué avec DEMOS (une trompette, un cornet et un trombone).


Notre engagement : Poursuivre notre action en faveur des pratiques amateurs des arts

Ce que nous avons fait :

Les associations d’arts visuels qui animent notre Ville ont pris leurs quartiers au Pavillon des arts et du patrimoine, où elles disposent d’ateliers adaptés aux enseignements dispensés chaque semaines, dans le cadre de cours collectifs, pour adultes et pour enfants :

  • Les Amis du CREPS : plus de 200 adhérents (dont près de la moitié sont des enfants) suivent les cours de peinture, dessin, photographie, couture, patchwork…
  • Le Groupe Arts plastiques (GAP) : 66 adhérents suivent les ateliers hebdomadaires
  • Formes et Couleurs : une quinzaine de membres participent à l’atelier hebdomadaire de dessin à partir de modèle vivant
  • Le Groupe artistique, qui rassemble plus de 150 artistes locaux, organise différentes expositions et salons dans l’année : Salon d’automne, Salon artistique (64ème édition en mars 2019), participation au Salon du petit format,… qui mettent à l’honneur le talent et la créativité des Châtenaisiens.
  • Le club photo « Images Art Châtenay », créé en 2016, compte déjà plus de 30 adhérents en 2019 : ateliers hebdomadaires, participation aux concours régionaux et nationaux, animation de projets, organisation d’expositions, participation au Printemps de la photographie,…

Chacune de ces associations présente, avant l’été, les travaux réalisés pendant l’année à l’occasion d’une grande exposition de leurs adhérents.

A côté de ces associations hébergées au Pavillon des arts et du patrimoine, Cap Jeunes organise également des ateliers et des projets pour et avec les jeunes Châtenaisiens, qui donnent lieu à des expositions, soit dans les locaux de Cap Jeunes, soit au théâtre La Piscine, au mois de juin, lors du weekend consacré aux spectacles des ateliers de théâtre et danses urbaines.


Notre engagement : Favoriser l’accueil de plasticiens dans des ateliers d’artistes

Ce que nous avons fait :

Ce projet est reporté, car il s’inscrit dans le cadre plus large de la rénovation de la Cité-jardin, qui prévoit de réaménager des ateliers d’artistes, conformément à ce qui avait été conçu à l’époque de la création de la Cité-jardin.

Notre engagement : Impulser « Robes en scène », nouveau projet autour de la mode

Ce que nous avons fait :

Dans le cadre des activités qu’il met en place, le centre social Lamartine a mis en place un atelier de couture, qui a réalisé quelques vêtements et des sacs sous le label « By Lamartine ». Toutefois, ce projet n’a pas réussi à s’inscrire dans la durée, et n’a pas pu être prolongé et structuré comme nous l’avions envisagé, dans le cadre d’un projet d’ESS en partenariat avec le théâtre La Piscine et l’appui de l’Institut de la mode.


Notre engagement : Renforcer les actions hors-les-murs de nos établissements culturels

Ce que nous avons fait :

Nous tenons à ce que tous les établissements culturels de la ville organisent des évènements « hors les murs », pour aller à la rencontre des publics et toucher ainsi des personnes qui ne feraient peut-être pas la démarche d’aller à la médiathèque, au théâtre ou au concert.

C’est le sens de l’opération « Un brin de lecture », organisée pendant l’été dans le parc de la maison de Chateaubriand, en partenariat avec le Conseil départemental, ou du Salon de lecture nomade installé dans le parc du Souvenir français pendant l’été.

michel vincienne
Michel Vincienne, ancien Président du Festival du val d’Aulnay a réussi à faire du Festival une référence.

C’est également l’esprit des festivals qui sortent des lieux de culture habituels pour investir les parcs et les places : le festival de musique du Val d’Aulnay (+ de 2.000 spectateurs en 2019), le festival Solstices (2.200 spectateurs en 2019), la soirée en plein air du festival du film « Paysages de cinéastes », organisée dans la Cité-jardin de la Butte Rouge (300 spectateurs en moyenne), ou encore la fête de la musique sur la place Voltaire, en centre-ville.


Notre engagement : Maintenir les temps forts qui ponctuent la vie de notre Ville

Ce que nous avons fait :

Nous avons poursuivi et développé les grands rendez-vous festifs et les festivals qui contribuent à l’animation de notre ville :

Le Forum des associations, début septembre, rencontre un succès croissant auprès des Châtenaisiens, qui sont chaque année très nombreux à le fréquenter. Toutes les associations sportives, culturelles, de loisirs, caritatives,… y sont représentées, et illustrent la diversité et la vitalité du monde associatif châtenaisien.

Deux grandes fêtes proposent de nombreuses animations gratuites dans une ambiance familiale et conviviale :

Le Village de Noël a franchi en 2019 le cap des 20 ans : dans le Parc du Souvenir français, qui prend des allures de station de montagne, avec ses chalets, sa piste de ski et sa patinoire, il est fréquenté par plus de 8.000 personnes.

Une piste de luge et de ski, des artisans dans de jolis chalets et des animations pour le plus grand bonheur des 8000 petits et grands qui l’attendent avec impatience chaque année.
La Fête du 14 juillet : sur la Coulée verte, elle accueille plus de 5.000 personnes tout au long de la journée (animations, bal,…) et le feu d’artifice attire un public très nombreux, bien au-delà des seuls habitants de notre ville.

Les différents festivals qui ponctuent la saison culturelle châtenaisienne cultivent l’identité de Châtenay-Malabry comme ville de culture et de talents : festival du film « Paysages de cinéastes » (18ème édition en septembre 2019), festival de musique du Val d’Aulnay (mai-juin), festival des arts du cirque Solstice (fin juin), Salon du livre merveilleux (tous les 2 ans, fin novembre).