Bien Vivre notre Ville Verte & Durable

Patrimoine – Environnement – développement durable

Nos engagements

Nous continuerons à valoriser notre cadre de vie, en maintenant un haut niveau d’exigences en termes de développement durable et de préservation de notre patrimoine naturel et architectural. 

Développer l’agriculture urbaine :

La future ferme urbaine à LaVallée. (DR. )

Nous aménagerons une ferme urbaine de 1 hectare dans l’écoquartier LaVallée qui cultivera en pleine terre fruits et légumes bio distribués en circuit court (vente sur place, restauration scolaire). Des animations et des activités pédagogiques seront organisées, et nous étudierons la possibilité d’étendre cette production locale à la Cité-jardin dans le cadre de la rénovation. 

Une démarche ambitieuse récompensée, qui préserve Châtenay- Malabry des effets d’îlot de chaleur urbain :

3 fleurs au concours des Villes fleuries

Pour l’écoquartier LaVallée :
● Prix interdépartemental de l’innovation urbaine
● Label régional des 100 quartiers innovants et écologiques Label national EcoQuartier – 2e étape


Créer de nouveaux espaces de nature en ville pour développer la biodiversité :

En plus du formidable patrimoine vert et arboré existant (50% d’espaces verts), les Châtenaisiens profiteront de nouveaux espaces de promenade et de détente : 

● à LaVallée, 500 arbres plantés en plus de la centaine d’arbres conservés, et création des « Jardins de LaVallée » succession de jardins à thèmes sur 2 hectares reliant la Coulée verte et le parc de Sceaux

Les « Jardins de LaVallée », nouvel espace de promenade plantée et de loisirs de 2 ha reliant le Parc de Sceaux et la Coulée Verte (D.R.)

● dans la Cité-Jardin, développement des jardins familiaux et revalorisation des espaces verts

Développer les jardins familiaux dans le cadre du projet de rénovation de la Cité Jardin. D.R.

● sur le site de la Faculté de Pharmacie, création d’un parc de 3 hectares qui prolongera le bois de Verrières au cœur du nouveau campus tertiaire.

(D.R)
D.R.

• Avec le tramway T10, l’avenue de la Division Leclerc deviendra un véritable espace de vie, agrémenté de la bande engazonnée du tram et bordée de nouveaux arbres d’alignement (+ de 1 000 arbres le long du tracé).


Poursuivre la valorisation de nos espaces verts et renforcer la gestion différenciée pour mieux s’adapter au milieu naturel:

Cette technique d’entretien sans pesticides – qui n’est pas un signe de négligence – permet de respecter les équilibres écologiques, de favoriser la biodiversité et de préserver la santé de tous.


Mettre en place des stations de bio-surveillance pour assurer le suivi de la qualité de l’air et mieux lutter contre la pollution atmosphérique :

Des plantes pour surveiller la qualité de l’air (D.R.Freepik)

Les avancées scientifiques récentes, notamment en biologie moléculaire, montrent que certains végétaux, dits « bio-indicateurs » et « bio- accumulateurs», constituent des outils efficaces d’évaluation de la qualité de l’air, permettant d’identifier les polluants majeurs et de mieux prévenir leurs effets néfastes sur la santé. Nous déploierons des bio-stations progressivement sur l’ensemble du territoire communal.


Restaurer le Pavillon Colbert et le « château » de Malabry :

Nous allons redonner au Pavillon Colbert sa splendeur d’antan (D.R)

Nous achèverons la rénovation des pavillons historiques du centre ville avec la restauration complète du Pavillon Colbert, dont les façades extérieures sont classées. À l’issue des travaux de reconstruction du groupe scolaire Jean Jaurès, nous engagerons également la rénovation du « château », demeure bourgeoise du XIXe siècle.


Développer les parcours mettant en valeur le patrimoine culturel et naturel de notre ville-parc :

Nous poursuivrons l’implantation des bornes historiques présentant les sites châtenaisiens remarquables, et nous les compléterons par des bornes consacrées à la biodiversité, afin de baliser des parcours de promenades entre nos grands espaces paysagers (Vallée aux Loups, bois de Verrières, Coulée verte).


Développer des animations transversales sur les thématiques du développement durable (climat, énergie, air, tri, biodiversité…)

Promouvoir les éco-gestes et encourager l’évolution des comportements (D.R)

En partenariat avec les écoles, les équipements culturels et socio-culturels et le monde associatif, pour promouvoir les éco-gestes et encourager l’évolution des comportements. À l’occasion des « Rencontres de la Ville-Parc », nous organiserons tous les ans une journée festive et grand public, proposant des ateliers pratiques et mettant à l’honneur les initiatives des Châtenaisiens (lutte contre le gaspillage alimentaire, objectif « zéro déchet », compostage, réemploi et transformation d’objets…)


Maintenir un niveau élevé d’exigence pour la performance énergétique et environnementale des constructions :

Nous avons organisé un atelier sur l’utilisation des nouvelles méthodes de construction bas carbone en 2019, une première en Ile de France

Nous poursuivrons l’expérimentation du label innovant E+C– (énergie positive et réduction carbone), qui rassemble les acteurs désireux d’aller plus loin que la réglementation en vigueur (RT2012). Exemplaires pour nos équipements publics et pour tous les programmes pilotés par la Ville (comme l’écoquartier LaVallée), nous inciterons les promoteurs à aller, eux aussi, au-delà des normes actuelles, en promouvant l’utilisation d’énergies renouvelables, en renforçant la sobriété énergétique des bâtiments, et en réduisant leur impact carbone (matériaux biosourcés, procédés constructifs…)